Journée mondiale de l'Alzheimer

Publié le 20 septembre 2022

Une nouvelle piste de traitement qui combine Doppler intracrânien et médicament anti-inflammatoire pour cibler et bloquer l’inflammation du cerveau .

Contenu

Expert français des neurosciences, l’Hôpital Fondation Rothschild lance, grâce au mécénat de CNP Assurances, un projet de recherche clinique, Brainwaves, en rupture avec les approches classiques de traitement de la maladie d’Alzheimer. Il s’appuie sur une technique de Doppler transcrânien qui, par des ultrasons, permet d’ouvrir de façon brève, réversible et indolore, la barrière hémato-encéphalique (BHE)* du patient. Si la BHE joue un rôle absolument essentiel de protection du système nerveux central en empêchant des substances toxiques d’y pénétrer, elle joue aussi ce rôle de barrière avec les médicaments, en les rendant moins efficaces. L’ouverture de la BHE devrait faciliter la pénétration, dans le cerveau, de traitements ciblant l’inflammation chronique du cerveau, en grande partie à l’origine des symptômes et de l’évolution de la maladie d’Alzheimer.  

Contrer et bloquer l'inflammation du cerveau.

La maladie d’Alzheimer serait une manifestation neurologique d’une inflammation systémique chronique. La barrière hémato-encéphalique (BHE) des patients présente en effet une porosité anormale qui pourrait laisser passer des particules élémentaires de l’inflammation.

 

Utiliser un médicament déjà disponible pour d'autres maladies inflammatoires.

De récentes études ont montré que les personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques (comme la polyarthrite) ont 60 % de risque en plus de développer une maladie d’Alzheimer. Mais, quand elles sont traitées par un médicament « anti-TNF-alpha » leur risque d’Alzheimer redevient le même que celui de la population générale. Partant de ce constat, et, pour potentialiser l’action anti-inflammatoire du médicament anti-TNF-alpha le protocole de traitement va associer l’ouverture de la BHE du patient par une technique de Doppler intracrânien à l’injection du traitement par voie sous-cutanée.

Soutien de CNP Assurances.

Le mécénat de CNP Assurances va contribuer à établir auprès de 15 patients volontaires suivis à l’Hôpital Fondation Rothschild et/ou à l’Hôpital Fernand Widal (AP-HP), la preuve du concept que la combinaison « ouverture de la BHE + médicament » permet un meilleur passage dans le liquide cérébrospinal et agit directement sur l’inflammation du cerveau en réduisant les symptômes de la maladie. Le médicament anti-TNF=alpha (Etanercept) utilisé est un traitement peu onéreux, dont les effets secondaires sont bien connus et maîtrisés, il est utilisé de longue date dans plusieurs maladies inflammatoires. 

 

« La maladie d’Alzheimer touche quasiment toutes les familles. En France, on compte plus d’un million de malades et plusieurs millions d’aidants faisant face à la perte d’autonomie de leur proche. En ligne avec son engagement au service de la santé et avec son action de soutien à la recherche sur les maladies neurodégénératives, CNP Assurances est fière de soutenir le projet de recherche Brainwaves de l’Hôpital Fondation Rothschild, qui contribue à favoriser l’autonomie aux patients atteints d’Alzheimer », Agathe Sanson, directrice dialogue parties prenantes, communication et mécénat de CNP Assurances.

*La barrière hémato-encéphalique isole le cerveau du reste de l’organisme

Dr Jean-Claude Sadik, Hôpital Fondation Rothschild

« Ce projet s’appuie sur plusieurs atouts : une technique maitrisée de longue date : le Doppler intracrânien, un médicament disponible sur le marché, un faible coût et une rapidité de mise en place. C’est assurément une piste prometteuse dans la prise en charge de cette maladie toujours sans traitement"

neuroradiologue à l'Hôpital Fondation Rothschild et pilote du projet Brainwawes

Maladie d’Alzheimer : près d’1 million de personne touchées en France


- En 2017, on comptait 900 000 français atteints et une proportion de 15 % de la population au-delà de 80 ans.
- Prévision à horizon 2030 : + 50 % de cas supplémentaires
- Facteurs de risque à contrôler : hypertension artérielle, diabète, surpoids, obésité, tabagisme et alcool, stress et sommeil de mauvaise qualité.

Contacts Presse

Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild    
Emmanuelle Le Roy
Tel : 01 48 03 67 51                          

LJ Communication           
Maryam De Kuyper - Anne-Laure Brisseau 
Tel : 01 45 03 89 94 - 01 45 03 50 36

 

CNP Assurances

Florence de Montmarin - Tamara Bernard - Alexis Chaufrein

tel : 01 42 18 86 51 - 01 42 18 86 19 - 01 42 18 89 35

Communiqué de presse Journée Mondiale Alzheimer 2022

Actualités liées

L'hôpital lance son compte TikTok

Changez de vie, restez soignant ! Pour renforcer sa marque employeur, l’Hôpital Fondation Rothschild ose le pas de côté en créant son compte TikTok : Hopi.tok

Publié le 29 septembre 2022

Rencontre avec Martine, assistante médico-administrative

A la découverte du métier d'assistante médico-administrative (AMA).

Publié le 19 juillet 2022

La chaine humaine du don d’organes s’expose sur les murs de l’Hôpital

Le 22 juin, 88 portraits de femmes et d’hommes impliqués dans la chaine du don et de la greffe d’organes et de tissus seront affichés lors...

Publié le 21 juin 2022