Livre

Qu'est ce que le vertige ?

La stratégie d’équilibre de l’être humain fait intervenir les informations provenant :

  • de la vision
  • de l’organe de l’équilibre situé dans l’oreille interne et appelé labyrinthe
  • des mécanorécepteurs situés le long de la colonne vertébrale et de la proprioception

Toutes ces informations sont transmises au cerveau (zone du cortex pariéto-insulaire) via les noyaux vestibulaires situés dans le tronc cérébral, le cervelet.

Les causes de vertiges peuvent donc être multiples et intriquées les unes aux autres.

  • 39 %

    vertige positionnel paroxystique bénin

  • 24 %

    autres vertiges

  • 20 %

    Vertiges vasculaires

  • 2%

    neurinomes et autres tumeurs

  • 6%

    névrite vestibulaire

Les autres causes de vertiges périphériques

 

  • La presbyvestibulie, se manifestant chez le sujet âgé par des doléances d’instabilité, des signes de majoration des troubles de l’équilibre dans la foule, et par une atteinte bilatérale et symétrique de l’organe de l’équilibre sur certains tests vestibulaires.
  • La migraine vestibulaire : brefs étourdissements, céphalées migraineuses caractéristiques, instabilité, troubles visuels à type de flash lumineux, d’amputation transitoire du champ visuel. Le traitement repose sur l’association d’un traitement de la crise (par anti – inflammatoires non stéroïdiens ou triptans) et d’un traitement de fond (type flunarazine, bétabloquant, anti épileptique, antidépresseur…) pour une durée de 3 à 6 mois.
  • Les fistules péri-lymphatiques liées à des traumatismes de la face ou des accidents de plongée.
  • Le Syndrome de Minor (cause rare se manifestant par une surdité sur les fréquences graves, une sensation d’oreille bouchée et des vertiges positionnels).
  • Les maladies auto immunes (syndrome de Susac, Syndrome de Cogan, Syndrome de Gougerot Sjogren, Lupus, Polychondrite atrophiante…).
  • Les vertiges d’origine vasculaire

 

Les vertiges neurologiques

 

Il s’agit d’atteinte neurologique des voies de l’équilibre et non d’une atteinte de l’oreille interne.

Les manifestations sont en général plutôt une instabilité à la marche, que des vrais vertiges rotatoires, mais tout est possible.

Il existe en général d’autres symptômes : céphalées, troubles visuels, troubles de la marche, troubles de l'élocution …

Les tests vestibulaires de l’oreille interne sont en général normaux.

Le diagnostic est fait avec l’aide du neurologue et de l’imagerie cérébrale.

Les causes possibles sont : la sclérose en plaque, l’accident vasculaire cérébral, les maladies inflammatoires et dégénératives du système nerveux central, la maladie de Parkinson.

Hôpital

Votre prise en charge à l'Hôpital Fondation Rothschild

L’hôpital Fondation Rothschild propose une consultation spécialisée des vertiges au sein de son service d'ORL afin de déterminer le plus précisément possible le rôle de chaque organe dans les troubles de l’équilibre que vous pouvez ressentir.

Grâce à la spécialisation de l’Hôpital Fondation A. de Rothschild dans les pathologies ophtalmologiques, neurologiques et ORL, et dans l’imagerie de la tête et du cou, nous pouvons réaliser en un même lieu un bilan complet, éventuellement lors d’une hospitalisation sur une journée :

  • Examens spécialisés vestibulaires (examen VNG, examen VHIT, Examen PEO, Examen audiométrique, Examen Electrocochléographie, Bilan de rééducation vestibulaire)
  • Consultation ophtalmologique et bilan orthoptique
  • Consultation neurologique
  • Consultation cardiologique
  • Imagerie cérébrale et de l’oreille interne (IRM, Scanner)

A lire aussi

La rééducation vestibulaire est une rééducation sensorielle de l'équilibre qui utilise l'interaction entre la vision, l'organe de l'équilibre situé dans l'oreille interne, les capteurs mécaniques des muscles de la colonne rachidienne et des pieds

Consultez un spécialiste

Par mail ou par téléphone prenez rendez-vous dans notre hôpital, en secteur 1, sans dépassement d’honoraires

Soutenez nos projets

Nous avons besoin de vous pour changer la vie des patients