Ouverture de l'Institut Français de Myopie

Publié le 4 mars 2024

Institut Français de Myopie, Paris

1 Français sur 2 myope en 2050 ! Pour faire face à l’épidémie mondiale de myopie, l’Hôpital Fondation Rothschild ouvre le 1er institut en Europe spécialisé dans la myopie forte de l’adulte et de l’enfant : l’Institut Français de Myopie.

Contenu

Le 4 mars 2024. Ouverture de l’Institut Français de Myopie dirigé par le Professeur Ramin Tadayoni. Cet Institut a vocation à recevoir plus de 30.000 personnes/an atteintes de myopie forte (au-delà de -6 dioptries) ou des enfants à risque de le devenir. Sa mission, assurer le suivi médical et chirurgical expert des patients, former les professionnels de la filière visuelle et mener des programmes de recherche (dont des cohortes de myopes forts adultes et enfants). En effet, alors que la myopie est une affection fréquente, source de maladies graves de l’œil, de handicaps visuels voire de cécité, la recherche mondiale sur le sujet est relativement récente. Autre engagement fort de l’Institut Français de Myopie, sensibiliser le grand public et les décideurs à l’urgence d’adopter des mesures de prévention pour enrayer cette épidémie, chez les enfants.

« L’unique objectif de l’Institut Français de Myopie est simple : vaincre la myopie ! La croissance de la myopie doit être stoppée et aucun myope fort ne doit perdre la vue des conséquences de cette atteinte»  Pr Ramin Tadayoni, chef de service d’ophtalmologie et directeur de l’Institut Français de Myopie

 

« Notre hôpital est reconnu en France et à l’étranger comme l’un des hôpitaux à la fois pionnier et à l’avant-garde de l’ophtalmologie, j’ai décidé l’ouverture de cet Institut pour répondre dès à présent à la bombe à retardement que va constituer la myopie pour notre pays et l’Europe » conclut Julien Gottsmann, Directeur général de l’Hôpital Fondation Rothschild  

La myopie, 1ère cause de cécité en Asie du Sud-Est 

Il s’agit d’un phénomène mondial dans les pays développés, on constate déjà, dans certaines villes d’Asie du Sud-Est que 90% des moins de 25 ans sont myopes. La myopie est d’ailleurs devenue la 1ère cause de cécité en Asie. En Europe, les projections sont inquiétantes, on estime qu’1 Européen sur 2 sera myope en 2050.

Principales causes : sur-sollication de la vision de près et manque d’exposition à la lumière du jour

Il existe des facteurs héréditaires, les familles de myopes : avec 1 parent myope, le risque est multiplié par 2, avec 2 parents myopes, le risque est multiplié par 6. Mais cette forte croissance est essentiellement la conséquence de nos modes de vie citadins, à savoir l’augmentation du temps passé en intérieur, les apprentissages trop précoces de la lecture avec une sollicitation excessive de la vision de près et surtout un manque d’exposition à la lumière naturelle.

Source d’inquiétude : une apparition de plus en plus précoce de la myopie chez les enfants 

Généralement la myopie se stabilise autour de l’âge de 20-25 ans, sauf chez les myopes forts chez qui elle progresse tout au long de leur vie. Plus la myopie apparaît précocement, plus elle sera importante à l’âge adulte. Certains travaux de recherche indiquent que 5 à 10% de l’ensemble des myopes sont atteints de myopie forte et des études asiatiques font même état de taux de 20 à 25% !

La myopie forte associée à un risque élevé de maladies graves de la vue

Les décollements de la rétine sont plus fréquents chez les myopes forts, tout comme le glaucome, ou les cataractes précoces. Mais surtout, la myopie forte est responsable de complications pouvant par exemple toucher la macula, le centre de la vision.

Portrait Pr Ramin Tadayoni, chef de service ophtalmologie

« Les interventions chirurgicales des myopes forts, même les plus simples comme la cataracte, exigent une expertise chirurgicale spécifique, l’Institut Français de Myopie permettra d’orienter ces patients vers les bons chirurgiens et plateaux techniques ».

, chef de service d’ophtalmologie et directeur de l’Institut Français de Myopie

Efficacité des traitements ? De l’importance des travaux de recherche pour les objectiver

Côté médicament, nous disposons d’un collyre, l’atropine. Il doit être administré à faible concentration à raison d’une fois par jour pendant plusieurs années.

Côté des dispositifs médicaux, on peut citer :

L’orthokératologie, il s’agit de lentilles rigides que l’on porte la nuit et qui par un principe mécanique remodèlent la cornée. Elles permettent de se passer de correction en journée et pourraient selon certaines études (encore peu nombreuses et en cours d’évaluation) ralentir l’évolution de la myopie.

Autre dispositif source d’espoir pour les enfants myopes : les verres freinateurs de myopie. Certaines preuves d’efficacité ont été rapportées par des équipes de chercheurs asiatiques, qui démontrent que ces verres high tech semblent ralentir la progression de la myopie, en réduisant la vitesse d’élongation de l’œil chez les enfants. 

« Les travaux de recherche que nous menons en collaboration avec des équipes internationales publiques et privées sur les stratégies pour freiner la myopie sont encore trop récentes pour que l’on puisse en mesurer les effets à moyen et long terme, mais la dynamique est lancée et l’Institut Français de Myopie est au premier plan » indique le Pr Ramin Tadayoni.

Contacts Presse

Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild    
Emmanuelle Le Roy
Tel : 01 48 03 67 51                          

LJ Communication           
Maryam De Kuyper 
Tel : 01 45 03 89 94 

A lire aussi

Où se trouve l'Institut Français de Myopie ? Comment s'y rendre ? Comment prendre rendez-vous ?

Lire le communiqué de presse Institut Français de Myopie

Actualités liées

Décès du Pr Ramin Tadayoni

Nous avons l’immense tristesse de vous faire part du décès du Professeur Ramin Tadayoni, chef de service ophtalmologie, survenu brutalement le 19 avril 2024.

Publié le 20 avril 2024

Le Professeur Dan Milea est nommé chef de service de Neuro-Ophtalmologie et strabisme

Le Pr Dan Milea est nommé chef de service neuro-ophtalmologie et strabisme. Il succède au Dr Catherine Vignal-Clermont qui conserve un rôle clé au sein de...

Publié le 17 avril 2024

Collaboration internationale : Ouverture d'un nouveau centre tête et cou à Rabat (Maroc)

Le 19 février 2024. La Fondation Adolphe de Rothschild (Paris) et la Fondation Cheikh Zaïd (Rabat) annoncent l’ouverture, le 4 mars prochain, d’un centre médical «...

Publié le 20 février 2024