Livre

Qu'est ce qu'un électroencéphalogramme (EEG)?

L’électroencéphalogramme (EEG) est l’enregistrement de l’activité électrique du cerveau. Cet examen consiste à recueillir l'activité électrique cérébrale spontanée au moyen d'électrodes, (au moins 21 électrodes) placées sur le cuir chevelu. Cet examen permet le diagnostic et le suivi des épilepsies. Nous réalisons deux types d’EEG :

  • EEG de suivi, de courte durée (45 mn environ)
  • vidéoEEG prolongé de 2-5 jours, réalisés dans la cadre du bilan préchirurgical d’une épilepsie focale pharmacorésistante. Cet examen est la première étape indispensable pour évaluer si l’enfant est opérable.

Le service de neurochirurgie pédiatrique de l'Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild dispose de 3 chambres d’enregistrement EEG pédiatriques, ce qui permet l’exploration d’environ 100 vidéoEEG prolongés par an. Ces chambres sont également occupées par les enregistrements SEEG.

Soignant

Déroulé de l'examen

1. EEG de suivi

Cet examen est réalisé au rez-de-chaussée de l'hôpital, au sein des consultations pédiatriques, dans la laboratoire EEG. C’est un examen indolore et sans risque.

Les électrodes sont placées sur le cuir chevelu, le plus souvent grâce à un casque souple EEG avec un peu de gel conducteur. Le patient est allongé ou assis et il lui sera demandé d’ouvrir et de fermer les yeux à plusieurs reprises. Des stimulations lumineuses et par la respiration (hyperpnée) seront également réalisées.

Le patient doit rester le plus calme et détendu possible.

Si l’enfant a moins de 5 ans, une sieste sera nécessaire. Il sera alors demandé aux parents de préparer l’enfant pour qu’il arrive dans des conditions optimales pour s’endormir.

Au bout de 45 mn d’enregistrement environ, le casque et le gel sont retirés et le patient peut partir.

Les données de l’examen sont ensuite analysées par un médecin neurophysiologiste, qui transmettra le compte-rendu aux médecins de l’enfant ayant demandé l’EEG.

2. vidéoEEG prolongé

Cet examen nécessite une hospitalisation de 2 à 5 jours pour réaliser un enregistrement 24h/24h des crises par EEG avec vidéo synchronisée. C’est un examen indolore.

La présence des parents est indispensable pendant toute l’hospitalisation afin de signaler les crises dès les premières secondes ; la présence d’un parent en permanence avec l’enfant contribue également à réduire l’anxiété de ce dernier et sa qualité de vie durant ce séjour relativement long.

Comment se déroule l’examen :

Le branchement des électrodes et des câbles se fait dans la chambre du patient au sein du service de pédiatrie. Les électrodes (au moins 21 électrodes) sont collées sur l’ensemble du cuir chevelu à l'aide d'une pâte conductrice. Le patient devra rester dans son lit, face aux caméras pendant toute la durée de l’examen.  Un pansement emballe les électrodes pour les protéger et la longueur des câbles permet à l’enfant de se déplacer jusqu’à la salle de bain privative pour sa toilette.  Les électrodes sont vérifiées matin et soir par une technicienne EEG.

Deux épreuves d'activation sont systématiquement associées :

  • Une hyperpnée de 3 à 5 minutes qui consiste à faire respirer de façon lente et ample,
  • Une stimulation lumineuse intermittente avec des flashs de fréquence progressivement croissante

 On teste également la réactivité des rythmes cérébraux lors de l'ouverture et de la fermeture des yeux.

Un shampooing doux permet de retirer les électrodes et la pâte conductrice à la fin de l’examen..

Hôpital

Après le séjour à l'hôpital

Une fois l’examen terminé, les données sont analysées puis discutées en réunion multidisciplinaire en présence de neuropédiatres, neurophysiologistes, neurochirurgies, neuroradiologues.

Les résultats sont ensuite transmis à la famille et d’autres examens complémentaires ou une chirurgie directe peuvent alors être proposés

A lire aussi

  • Guide pratique EEG en pédiatrie

    Ce guide comprend les différentes étapes que tu vas parcourir avec notre équipe pour déterminer si tu peux être opéré de ton épilepsie. Il...