Livre

Qu'est-ce que la hernie discale cervicale ?

Le disque intervertébral est souvent comparé à un "coussin" ou un "oreiller" siégeant entre les vertèbres. Une hernie discale correspond ainsi à une ouverture anormale de cet oreiller dont le contenu vient alors se loger en dehors de sa localisation naturelle, possiblement au contact d'un ou plusieurs nerfs à destinée du membre supérieur ou bien de la moelle épinière.

Le symptôme le plus fréquent (névralgie cervico-brachiale), correspondant à une douleur partant du cou pour aller dans un membre supérieur, selon un trajet précis. Dans certains cas, la hernie peut aussi se loger contre la moelle épinière et être à l'origine de signes plus graves comme un manque de force, des problèmes pour uriner ou aller à la selle ou encore des pertes de sensation. On parle alors de compression médullaire.

Si le diagnostic de névralgie cervico-brachial et de compression médullaire est le plus souvent clinique, son origine la plus fréquente, la hernie discale cervicale, nécessite une imagerie en coupes de la colonne vertébrale par scanner et IRM.

L'évolution naturelle de la hernie discale est d'être résorbée par le corps dans la majorité des cas.

Treatment

Traitements

La prise en charge initiale est réalisée par le médecin généraliste, le rhumatologue ou le neurologue. Elle passe par la prescription de traitements médicamenteux, de kinésithérapie, voire d’infiltrations (qui sont plus rares que dans la hernie discales lombaires) et ce de manière à faire taire les symptômes douloureux le temps que le corps résorbe la hernie. En cas d’échec, la chirurgie d’ablation de la hernie et de remplacement du disque est envisagée par voie antérieure.

Ablation de la hernie et remplacement du disque : cette technique consiste à venir par l’avant du cou retirer le disque pathologique - incluant la hernie - puis à remplacer le vide laissé par un matériel chirurgical implantable, afin de garder une hauteur normale entre les deux vertèbres concernées.

Un traitement chirurgical peut être envisagé lorsque les symptômes ne peuvent être calmés ou ne permettent pas d'attendre la résorption spontanée de la hernie (dans le cas de signes de gravité par exemple, ou de compression de la moelle), ou bien lorsque la hernie ne semble pas disparaître après plusieurs semaines voire plusieurs mois.

La chirurgie vise alors à enlever la hernie et à libérer le nerf ou la moelle comprimés.

À la différence des nerfs, la moelle épinière est très sensible à la compression et la tolère mal. Dans certains cas, une chirurgie préventive peut être proposée. Elle consiste à décomprimer la moelle avant que les symptômes de compression médullaire n'apparaissent de manière à éviter une dégradation brutale suite, par exemple, à un traumatisme sur le cou.

  • Entre 40 et 50 ans

    Pic d'incidence

  • 4

    fois moins répandue qu'une hernie discale lombaire

  • 20 %

    des cas présentent un effort ou un traumatisme

Hôpital

Votre prise en charge à l'Hôpital Fondation Rothschild

L'Hôpital Fondation Rothschild propose aux patients souffrant d'une hernie discale cervicale une prise en charge globale et experte, du dépistage à la chirurgie de pointe. 

Service de neurochirurgie adultes

Consultez un spécialiste

Par mail ou par téléphone prenez rendez-vous dans notre hôpital, en secteur 1, sans dépassement d’honoraires

Soutenez nos projets

Nous avons besoin de vous pour changer la vie des patients