Portrait : Renata, responsable de la formation professionnelle

Publié le 20 décembre 2022

Renata François

« C’est un métier gratifiant car les échanges avec le personnel sont intéressants et constants. La première mission du pôle formation reste d’être au service des salariés et de leur permettre une montée en compétences pour s’épanouir dans leur carrière professionnelle. »

Contenu

Quelle est votre fonction à l’Hôpital ?

Je suis responsable de la formation professionnelle continue au sein de la direction des ressources humaines, au pôle formation. Cette équipe est composée de quatre autres personnes, un manager, deux ingénieures pédagogiques et une chargée de formation pour la gestion des DU (diplômes universitaires).

 

Quel est votre parcours professionnel ?

Je travaille à la fondation depuis 37 ans. J’ai exercé 25 ans au sein de la direction technique en démarrant en tant que TUC (travaux d’utilité collective, l’équivalent plus tard des contrats aidés) pour acquérir de l’expérience professionnelle après ma formation et, je ne suis jamais repartie. J’y ai connu une évolution professionnelle intéressante tout au long de ces années, puis, j’ai été promue en 2010 au pôle formation à l’occasion d’un départ en retraite.

 

En quoi consiste votre métier de responsable de la formation professionnelle continue ?

Je mène l’ensemble des missions liées à la formation des 1 600 salariés de l’Hôpital. Je suis notamment en charge de l’élaboration, du suivi et de la gestion du plan de développement des compétences (PDC), qui est constitué de toutes les formations suivies par les salariés sur une année. Parallèlement, je gère les parties administratives, logistiques et financières des sessions de formation. 
Je prépare également les communications diverses qui sont faites autour de l’activité formation de l’Hôpital : présentations devant les instances internes, interventions devant le CSE, bilans divers (bilan social, NAO, rapport annuel, etc.). L’accompagnement à l’évolution professionnelle des salariés est aussi l’une des missions de ce poste ; je les accompagne et les conseille afin de les aider à trouver un financement ou des organismes pour leur projet professionnel.

Je gère et accompagne également les étudiants en contrat d’alternance ou de professionnalisation.

 

Quels sont les atouts et difficultés de ce métier ?

Il faut assurer une veille régulière de la réglementation sur la formation car elle est en constante évolution. Une bonne connaissance des collaborateurs de l’Hôpital est un indéniable atout, les échanges sont plus rapides et nous gagnons en efficacité.

En ce qui concerne la difficulté cela reste la réglementation. D’année en année, et ce depuis la grande réforme de 2014-2015, le champ des OPCO, opérateur de compétences, a été restreint réduisant aujourd’hui nos possibilités de propositions complémentaires de formations. Par exemple, un diplôme d’état d’infirmier était financé, hors budget employeur, sur trois ans avant cette réforme ; aujourd’hui, il ne l’est que pour une année.

Actualités liées

Désignation des représentants des usagers

La qualité de la prise en charge est une préoccupation quotidienne de nos équipes.

Publié le 2 février 2023

Ouverture de l'Institut Noémie de Rothschild

L’Institut Noémie de Rothschild ouvre ses portes lundi 09 janvier 2023. Ce tout nouveau centre médico-chirurgical ambulatoire, est situé au 79-81 avenue Simon Bolivar (Paris 19ème)

Publié le 6 janvier 2023

Transfert de l'Institut Laser Vision

Attention, dès le 09.01.2023, l'ensemble des activités et des équipes de l'Institut Laser Vision est transféré à l'Institut Noémie de Rothschild.

Publié le 6 janvier 2023