Le Pr Ramin Tadayoni, expert des maladies de la rétine, nommé chef de service d’ophtalmologie à l’Hôpital Fondation Rothschild

Publié le 7 juillet 2020

Portrait Pr Ramin Tadayoni, chef de service ophtalmologie

Source de lourds handicaps pour près de 500 000 Français, les maladies de la rétine ont récemment fait l’objet d’avancées significatives de la recherche. Elles laissent entrevoir de nouveaux progrès, qu’ils soient technologiques avec l’implant rétinien, biologiques grâce à la thérapie génique ou encore issus d’algorithmes d’Intelligence Artificielle.

Contenu

Portées par l’emblématique Pr José-Alain Sahel, les équipes françaises figurent au premier plan mondial sur ces sujets. Ce dernier, titulaire d’une chaire à l’Université de Pittsburgh, cède sa place de chef de l’un des 6 services d’ophtalmologie de l’Hôpital Fondation Rothschild au Pr Ramin Tadayoni (qui conserve par ailleurs sa chefferie de service à l’Hôpital Lariboisière).

Les maladies de la rétine, des maladies fréquentes et handicapantes

La rétine est un tissu complexe lié au cerveau par le nerf optique. Elle est composée de cellules réceptrices et nerveuses qui reçoivent la lumière, la traduisent en signaux électriques qui transitent vers le cerveau via le nerf optique. Quand ces cellules dysfonctionnent, la vision est altérée ; c’est ce qui se passe avec la DMLA (8% de la population – 1ère cause de malvoyance après 50 ans), la rétinopathie diabétique (2,5% de la population - l’une des cinq principales causes de cécité en Europe) et la rétinite pigmentaire.

Une force inégalée de soins et de recherche universitaire de pointe sur la rétine

Professeur Ramin Tadayoni

« Avec cette nomination à l’Hôpital Fondation Rothschild, je rejoins des équipes hautement spécialisées en ophtalmologie à l’origine d’innovations de rupture, comme la première implantation de rétine artificielle chez des patients souffrant de DMLA. Pouvoir diriger ces deux services est une opportunité unique de coopération pour la prise en charge des patients et pour accélérer nos travaux de recherche sur la rétine. Nous allons disposer de plus larges cohortes de patients et de plateaux de recherche mutualisés. C’est une manière résolument moderne d’envisager la médecine et la recherche sur le mode de l’excellence et de la coopération. »

Chef du service ophtalmologie

Le Pr Ramin Tadayoni est chef des services d’ophtalmologie des hôpitaux universitaires Saint-Louis, Lariboisière, Fernand -Widal et ancien chef de service rétine à l’Hôpital Cochin. Il est professeur d'ophtalmologie à l'Université de Paris. Il est reconnu à travers le monde comme un expert des maladies rétiniennes, de la chirurgie rétino-vitréenne et de l'imagerie. Ses travaux ont fait l’objet de plus d’une centaine de publications médicales et scientifiques.

En 2019, son projet EVIRED de changement de paradigme pour la prise en charge des rétinopathies diabétiques grâce à l’apport de technologies d’imagerie nouvelles et d’algorithmes d’intelligence artificielle a été lauréat du programme de recherche universitaire (RHU) du programme des investissements d’avenir. Le projet EVIRED bénéficie d’un financement public-privé de 27M€, dont 9M€ de financements publics.

Julien Gottsmann

« Cette nomination à l’Hôpital Fondation Rothschild s’inscrit dans un écosystème de recherche de pointe et s’appuie sur la collaboration historique avec l’Institut de la Vision, l’Institut Hospitalo-Universitaire FOReSIGHT et les équipes du Rothschild Medical Development. Cela va permettre de couvrir l’ensemble du spectre de la recherche sur la rétine, passant de l’intelligence artificielle à la robotique, de la recherche biologique à la clinique et des maladies vasculaires aux maladies génétiques »

Directeur Général de l’Hôpital Fondation Rothschild.

A lire aussi

Présentation du service d’ophtalmologie du Pr Ramin Tadayoni

Communiqué de presse Nomination Pr Ramin Tadayoni

Actualités liées

Réussite de la 1ère implantation d’une cornée artificielle chez une patiente aveugle

Le Pr Eric Gabison, ophtalmologue à l’Hôpital Fondation Rothschild, a réalisé le mois dernier pour la première fois en Europe, une greffe d’une cornée 100% artificielle

Publié le 26 novembre 2021

Le Dr Pierre Seners, neurologue, reçoit le prix « Jeune chercheur » 2021 de la Fondation Bettencourt Schueller

Félicitations au Dr Pierre Seners, lauréat du prix scientifique de la Fondation Bettencourt Schueller pour son projet « L'accident ischémique cérébral : Prédire pour mieux agir...

Publié le 26 novembre 2021

Projet BOOSTER : lutter contre l'accident vasculaire cérébral

Un projet de recherche inédit et prometteur pour opérer un changement des recommandations mondiales de prise en charge en urgence des AVC.