Cerveau
Recruitment

Qu'est-ce que la RAAC ?

La réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) est une approche globale de la prise en charge du patient qui vise à obtenir un rétablissement précoce de ses capacités après la chirurgie.

Les points clefs d'un programme de RAAC sont :  

  • L’information tout au long du parcours et l’accompagnement personnalisé à chaque étape ;
  • L’anticipation des facteurs qui pourraient retarder votre récupération, du début du parcours à la sortie de l’hôpital ;
  • La diminution des conséquences du stress chirurgical ;
  • L’évaluation et la gestion permanente de la douleur ;
  • L’autonomisation.
Feuillet

Etapes avant votre intervention chirurgicale

Un rendez-vous avec le chirurgien pour prévoir la date de l'intervention 

Lors de cette consultation, le programme RAAC vous est proposé. Si vous y adhérez, votre parcours de soin est programmé,
planifié et personnalisé :

  • Le chirurgien envisage avec vous le retour à domicile après l’hospitalisation (soins de suite et rééducation, mise en place d’aides, etc.).
  • Le chirurgien vous remet les ordonnances de bilan sanguin ou de tout autre examen complémentaire requis pour votre intervention.
  • Le prélèvement sanguin se fait sans rendez-vous à l'hôpital de jour.

Après cette consultation

  • L'infirmière de coordination vous contacte rapidement pour programmer avec vous un rendez-vous en hôpital de jour (HDJ).

Dès votre inclusion dans le programme RAAC

  • Un compte nominatif sur www.monhospi.fr est créé. Cette application est un outil de suivi et un lien entre vous et l’hôpital, avant et après l’hospitalisation. Vous recevez une notification par email et par sms pour finaliser votre inscription.

Un rendez-vous à l'hôpital de jour pour rencontrer 

  • L'anesthésiste : cette consultation d’anesthésie est obligatoire avant l’intervention. Vous devez impérativement venir avec vos résultats de bilan sanguin. Le médecin anesthésiste fera avec vous un bilan de vos antécédents et de votre état de santé pour choisir les techniques d’anesthésie et d’analgésie les plus adaptées. Il fera le point sur votre traitement en indiquant quels médicaments prendre, ainsi que les médicaments à arrêter avant l’intervention.
  • Le kinésithérapeute : il effectuera le bilan de votre condition physique. Il vous expliquera quelle(s) posture(s) adopter pour vous lever à la suite de l’intervention, ainsi que dans les activités de la vie quotidienne.
  • L’infirmière de coordination : elle répondra à toutes vos questions, n’hésitez pas à les préparer en amont afin de ne rien oublier lors de cet entretien. Vous recevrez un compte-rendu de cette journée d’hôpital de jour.
Stéthoscope

Pendant l'hospitalisation

La veille de l'hospitalisation

  • La veille et le matin, prendre une douche et un shampoing à la Bétadine.
  • Jeûner six heures avant l'intervention et prendre deux boissons énergisantes prescrites par l'anesthésiste 

Le jour de l'hospitalisation 

1er cas : convocation la veille de l'intervention

  • Vous vous rendez directement au sein du service de neurochirurgie ;
  • L’accueil se fait avant 16 h au bureau administratif du service de neurochirurgie ;
  • Après votre admission, l’équipe soignante vous installe dans votre chambre ;
  • Le jour de l’intervention, les brancardiers viendront vous chercher directement dans votre chambre.

2e cas : convocation le jour de l'intervention 

  • Vous vous présentez dans le service d’ambulatoire long. Un agent administratif effectue votre admission puis vous guide vers la salle d’attente ;
  • Un(e) infirmier(e) vient vous chercher et vérifie avec vous le respect des consignes préopératoires ;
  • Une blouse à usage unique vous est remise ;
  • Vos biens personnels sont stockés dans une valise sécurisée qui vous sera remise à votre retour du bloc, dans votre chambre.

À la fin de l’intervention, transfert en salle de réveil (située dans le bloc)

  • Le temps de surveillance en salle de réveil varie en fonction de l’intervention. Il est obligatoire et permet aux médecins d’ajuster, si nécessaire, les traitements antalgiques.
  • À votre réveil complet, les infirmier(e)s de la salle de réveil vous servent une collation.
  • Après autorisation du médecin anesthésiste, un brancardier vous transfère dans votre chambre.
  • Des nouvelles sont communiquées à vos proches dès votre retour en chambre. 

À votre retour en chambre

  • L’infirmier(e) vous aide à effectuer le premier lever et vous installe pour dîner « au fauteuil » ;
  • La prescription d’antalgiques par voie orale est systématique, précoce et adaptée à chaque patient ;
  • Il est impératif de prendre les traitements antalgiques prescrits même si vous n’en sentez pas le besoin. Vous pourrez ainsi vous lever de manière autonome la nuit.
Soignant

Après l'intervention chirurgicale

Vous rentrez rapidement chez vous après l’intervention, selon la nature de l'opération. La sortie est accompagnée et encadrée.

  • Comme avant l’hospitalisation, vous ferez état de votre santé via www.monhospi.fr ou lors d’un contact téléphonique avec l’infirmière de coordination.
  • L’important étant de s’assurer que les douleurs sont contrôlées et que la cicatrisation se passe correctement.
  • Un rendez-vous sera programmé avec votre chirurgien.
  • S’il vous est prescrit des imageries de contrôle à effectuer, il est impératif de les apporter lors de ces consultations de suivi.
  • Le suivi sur www.monhospi.fr par l’infirmière de coordination continue jusqu’à 2 mois après l’intervention. Elle vous contactera dans les jours qui suivent l’intervention. Vous pourrez également l’appeler si vous avez des questions.