Feuillet

Qu’est-ce qu’une échocardiographie transœsophagienne (ETO) ?

L’échocardiographie transœsophagienne, également appelée ETO, est un examen d’imagerie qui utilise les ultrasons (ondes sonores à haute fréquence) pour visualiser, analyser et mesurer en temps réel des images du cœur (muscle, valves, péricarde), ainsi que des gros vaisseaux (aorte, artère pulmonaire).

L’ETO est réalisée grâce à un fibroscope muni à son extrémité d’un capteur. Au cours de l’examen, le médecin insère une sonde d’échographie dans l’œsophage du patient pour évaluer le volume du cœur, sa capacité à se contracter et le fonctionnement des valvules (à l'intérieur du cœur, quatre valvules s'ouvrent et se ferment selon une séquence précise pour assurer la circulation du sang dans la bonne direction). L’ETO est un examen semi-invasif, désagréable, qui garde néanmoins sa place dans la prise en charge diagnostique des patients, l’œsophage étant en contact direct avec la partie postérieure de l’oreillette gauche, permettant une analyse fine des structures cardiaques, avec haute résolution des images obtenues.

Stéthoscope

Comment se déroule l’examen de l’ETO ?

Vous serez en contact avec un médecin spécialiste, l’échographiste, qui vous aidera avant, pendant et après l’examen et répondra à toutes vos questions.

L’examen dure en moyenne 30 minutes.

Vous serez sur un brancard d’examen.

Une perfusion est souvent mise en place dans une veine de l’avant-bras pour permettre l’injection du sédatif, et est systématiquement mise en place s’il faut rechercher un FOP (foramen ovale perméable qui est un type d’anomalie du cœur).

Si une sédation intraveineuse est réalisée, des « lunettes » à oxygène nasal sont mises en place, ainsi qu’un capteur de mesure d’oxygène placé à l’extrémité d’un doigt de la main.

Une anesthésie locale du fonds de la gorge est assurée par un gel de Xylocaine ® (gargarisme), sauf si le patient est allergique à ce produit.

Une fois l’anesthésie locale faite, une sédation est réalisée par l’injection intraveineuse de Midazolam (Hypnovel ®) si besoin, et le plus souvent lorsque le patient est anxieux ou en cas d’examens répétés (surveillance d’endocardite, de dissection aortique…)

La sonde est alors introduite en douceur à travers un cale dent.

Tout au long de l’examen, l’état du patient est strictement surveillé (pouls, respiration, TA) par l’infirmière de la salle d’échographie cardiaque.

Recruitment

Quelles sont les indications reconnues de l’ETO ?

L’ETO est prescrite pour :

  • Bilan d’AIC (accidents ischémiques cérébraux) afin de recherche une cause cardiaque comme par exemple  un thrombus (caillot)
  • Suspicion d’infection des valves cardiaques que l’on appelle endocardite
  • Examen de l’aorte thoracique afin de vérifier son intégrité
  • Exploration de valvulopathies : mécanisme et quantification des atteintes des valves cardiaques
  • Monitoring per-opératoire en anesthésie ou en réanimation médicale ou chirurgicale
Page non trouvée

Quelles sont les contre-indications ?

Les contre-indications peuvent concerner les situations suivantes :

  • Pathologies œsophagiennes
  • Antécédents d’irradiation médiastinale
  • Patient non coopérant (ou refusant l’examen)
  • Estomac plein
  • Instabilité hémodynamique ou respiratoire (angor instable, HTA sévère non contrôlée)
  • Pathologie cervicale sévère (subluxation atloïdo-axoïdienne, cypho-scoliose évoluée, qui est une contre-indication relative)

Les échecs d’introduction de sonde sont rares : < 7 % des cas.

Patient

Quelles sont les complications de l’ETO ?

Les complications graves sont rarissimes si les contre-indications ont été respectées (mortalité < 1/10 000 examens).

Elles peuvent être mineures :

  • Troubles digestifs
  • Dysphagie transitoire
  • Troubles du rythme non soutenus (extrasystoles auriculaires ou ventriculaires, tachycardie)
  • Poussée hypertensive
  • Hypotension artérielle (5% chez le sujet de plus de 70 ans)
  • Problèmes liés à la voie veineuse périphérique si posée (pour sédation ou pour épreuve de contraste)

Ou sévères mais rarissimes :

  • Perforation œsophagienne
  • Hématémèse
  • Dépression respiratoire sous Midazolam si utilisé (imprévisible)
  • Décompensation d’une insuffisance cardiaque préexistante ou méconnue
  • Paralysie d’une corde vocale
  • Spasme laryngé sévère
  • Choc allergique aux macromolécules si utilisées pour réalisation d’une épreuve de contraste (ce qui n’est pas le cas à l’Hôpital Fondation Rothschild)
Examens

Quelles sont les recommandations avant l’ETO ?

  • Le patient doit être à jeun (sans boire et sans manger) et sans fumer depuis minuit la veille au soir ou depuis au moins 6 heures
  • Les médicaments peuvent être pris le matin de l’examen à condition de se contenter d’une toute petite quantité d’eau, et le plus tôt possible
  • Un consentement éclairé doit être signé par le patient ou son représentant légal. Il est disponible à l’Hôpital Fondation Rothschild. 
  • Les patients recevant un traitement anticoagulant doivent le signaler. S’ils surveillent régulièrement leur INR, apporter le dernier dosage.
  • Si l’examen se déroule sous sédation intraveineuse, les patients n’ont pas le droit de prendre le volant dans les 24 heures qui suivent l’examen et doivent de ce fait se faire accompagner par un proche.
  • Les patients ne doivent pas être allergiques au caoutchouc, la sonde d’examen étant recouverte d’une gaine de protection en latex à usage unique.
Don par legs

Quelles recommandations suivre après l’ETO ?

Il est recommandé de rester à jeun pendant une heure après l’examen, le temps que l’anesthésie locale se dissipe, en raison du risque de fausse route. Les personnes qui souhaitent pouvoir partir juste après le test doivent demander à subir l’examen sous anesthésiant local seul.

Les patients n’ont pas le droit de conduire et doivent être raccompagnés chez eux par un proche ou utiliser les transports publics.

Hôpital

Prendre rendez-vous pour une ETO

Le patient doit avoir réalisé une échocardiographie transthoracique (ETT) à l’Hôpital Fondation Rothschild au préalable.

Les rendez-vous sont donnés aux patients suivis à l’Hôpital Fondation Rothschild, via le secrétariat par mail ou téléphone, avec un courrier d’adressage pour l’examen (indispensable).

  • Formulaire en ligne
  • Téléphone : 01.48.03.65.97
  • Horaire d’ouverture du secrétariat : lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 16h30

Échocardiographie transœsophagienne - Informations patients

  • Échocardiographie transoesophagienne_informations_patients.pdf

    Échocardiographie transoesophagienne - informations patients