Recruitment

Qu'est-ce que le cavernome ?

Le cavernome (ou angiome caverneux) est un amas de petits vaisseaux anormaux, situé souvent dans le cerveau et prenant classiquement l’aspect d’une « mûre ».  Les cavernomes peuvent saigner, entrainant plutôt une croissance du cavernome qu’une hémorragie cérébrale et sont responsables, dans certains cas, d’une épilepsie

Les cavernomes sont souvent découverts de façon fortuite, c’est-à-dire sans symptôme. Les signes cliniques révélateurs sont variés : crise d’épilepsie, céphalées, déficits moteurs ou sensitifs... Ils peuvent aussi se révéler au cours d’un épisode de saignement. Cependant, dans la majorité des cas, les cavernomes découverts fortuitement ne nécessiteront jamais de prise en charge chirurgicale. 

La confirmation du diagnostic se fait par IRM cérébrale et le diagnostic de certitude est anatomopathologique  Dans de rares cas, une mutation génétique familiale peut être la cause de la survenue de cavernomes.

Treatment

Traitements

Une surveillance clinique et radiologique est le plus souvent préconisée.

Un traitement chirurgical peut s’avérer nécessaire en cas de saignements répétés du cavernome et/ou de signes cliniques neurologiques en aggravation (crises d’épilepsie, troubles neurologiques). En particulier, en cas d’épilepsie, une prise en charge précoce du cavernome offre de meilleure chance de contrôle de l’épilepsie.

Stéthoscope

Déroulé de la chirurgie de la chirurgie du cavernome

  • L’admission peut se faire le matin même ou la veille de l’intervention. Le patient est sous anesthésie générale (dans certains cas il peut cependant être nécessaire de réaliser la chirurgie en condition éveillée), l’intervention dure en moyenne entre une 1h 1/2 et 3 heures selon la difficulté technique liée à la taille et la localisation de la tumeur. Les interventions sur les cavernome du tronc cérébral peuvent être plus longue et nécessiter la réalisation d’enregistrements électrophysiologiques pendant l’opération.
  • Après une ouverture de la peau, pour accéder à la métastase, le chirurgien pratique une craniotomie (ouverture d’une partie du crâne)  et une ouverture des enveloppe du cerveau (méninges). En se basant sur une planification tridimensionnelle faite avec l’IRM (neuronavigation) et une imagerie per-opératoire échographique, la métastase et le chemin le plus sûr pour y accéder sont repérés. Lorsque le cavernome est exposé, li est séparé sous microscope du cerveau afin d’être retiré. Il est ensuite envoyé pour analyse au laboratoire.
  • Après s’être assuré de l'absence de saignement, la dure-mère est refermée de même que l’os du crâne.
  • Suite à l'intervention, le patient est surveillé en unité de soins continus pour une nuit (les visites des proches sont autorisées) et un scanner de contrôle est réalisé. En général, trois à quatre nuits post-intervention sont nécessaires..

Feuillet

Résultats et effets secondaires possibles

  • Dans la grande majorité des cas, lorsque le cavernome est intégralement retiré, le patient est guéri et il n’y a pas de récidive. En cas d’épilepsie et lorsque la chirurgie est réalisée dans les 2 ans suivant son apparition, une guérison (disparition des crises et arrêt du traitement) est obtenue dans plus de 80% des cas.
  • Effets secondaires possibles. Outre les complications pouvant survenir quel que soit le type de chirurgie (infection saignement…), dans les jours suivant l’opération, une crise d’épilepsie ou une majoration d’un déficit neurologique peuvent survenir.