Recruitment

Qu'est-ce que la métastase cérébrale ?

  • Les (ou la) métastases cérébrales sont des tumeurs malignes qui se situent dans le cerveau et qui proviennent d’un cancer d’un autre organe.
  • Les métastases peuvent être unique ou multiples, localisées ou disséminées.
  • Les signes révélateurs peuvent être nombreux (crise d’épilepsie, céphalées, nausées, déficit neurologique…). Ils dépendent de la localisation et la taille de la tumeur. On estime que 25 % des patients souffrant d'un cancer développent des métastases cérébrales
  • Le principal outil de diagnostic est l’IRM cérébrale. La confirmation est anatomopathologique.
Treatment

Traitement

Le choix du traitement se fait au cas par cas, en concertation avec le cancérologue. Il dépend du nombre de métastases, de leur taille et de leur localisation.

  • Deux possibilités distinctes ou associées sont envisageables : Un traitement chirurgical d’exérèse (ablation) des métastases et/ou un traitement par radiothérapie focale qui s’effectue sur la plateforme régionale de radiochirurgie (site de l'Hôpital de la Pitié Salpêtrière (AP-HP).
  • La chirurgie est privilégiée lorsque les (ou la) métastases sont volumineuses et accessibles et lorsqu’il est nécessaire d’en faire l’analyse au laboratoire pour identifier le cancer d’origine.
Soignant

Déroulé de la chirurgie des métastases cérébrales

L’admission peut se faire le matin même ou la veille de l’intervention.

  • Le patient est sous anesthésie générale (dans certains cas, il peut être nécessaire de réaliser la chirurgie en condition éveillée), l’intervention dure en moyenne entre  1 heure et 1/2 et 3 heures selon la difficulté technique liée à la taille et la localisation de la tumeur.
  • Après l'ouverture de la peau pour accéder à la métastase, le chirurgien pratique une craniotomie (ouverture d’une partie du crâne) et une ouverture des enveloppes du cerveau (méninges). En se basant sur une planification tridimensionnelle faite avec l’IRM (neuro-navigation) et une imagerie per-opératoire échographique, la métastase et le chemin le plus sûr pour y accéder sont repérés. La tumeur est ensuite séparée du cerveau pour être retirée. Elle est ensuite envoyée au laboratoire pour analyse.
  • Après s’être assuré de l'absence de saignement, la dure-mère est refermée de même que l’os du crâne.

Suite à l'intervention, le patient est surveillé pendant 1 nuit en unité de soins continus (les visites des proches sont autorisées) et un scanner de contrôle est réalisé. En général, 3 à 4 nuits d'hospitalisation sont nécessaires.

L’Hôpital Fondation Adolphe de Rothschild étant impliqué dans de nombreux programmes de recherche en cancérologie, avec l'accord préalable du patient, des prélèvements de tumeurs peuvent être mis à disposition des équipes de recherche. 

Centre de santé

Résultat et effets secondaires possibles

  • La chirurgie d’une ou de plusieurs métastases est un traitement efficace, mais qui s’inscrit dans le cadre plus large de la prise en charge du cancer d’origine. Il est quasiment systématique de devoir réaliser une irradiation (radiothérapie) de l’endroit opéré afin de diminuer le risque de récidive.
  • Effets secondaires possibles. Outre les complications pouvant survenir quel que soit le type de chirurgie (infection saignement…), une crise d’épilepsie dans les jours suivant l’opération ou une majoration d’un déficit neurologique peuvent survenir.