Quelques pathologies de l’œil chez l’enfant

Strabisme

Un enfant qui louche (soit 3 à 4% des enfants) présente une déviation des axes oculaires l’un par rapport à l’autre. Le strabisme doit être pris en charge dès son apparition, l’œil dévié risquant de devenir « paresseux » par manque de stimulation visuelle et pouvant rester faible de manière définitive s’il n’est pas rééduqué à temps. 
Il convient de faire travailler l’œil paresseux en neutralisant la vision du bon œil, ce qui est très efficace sur l’enfant très jeune (90% de guérison avant l’âge de 2 ans) et inefficace si le traitement est trop tardif (après 6 ans) 
Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire si les lunettes ne corrigent pas la déviation, pour redresser l’axe des globes oculaires en déplaçant l’insertion des muscles oculomoteurs.

Maladies de la rétine chez l’enfant

La rétine est la membrane qui tapisse la face interne de l'œil et qui contient les cellules permettant aux rayons lumineux d’être captés puis transformés en influx nerveux pour gagner le cerveau. Les principales pathologies chez l’enfant sont :

  • Décollements de rétine tractionnels (rétinopathie des prématurés) 
  • Décollements de rétine tumoraux (rétinoblastome)
  • Décollements dégénératifs sur myopie forte
  • Décollements de rétine traumatiques 
  • Décollement dans le cadre de l'aphakiel (après chirurgie de la cataracte sans mise en place d’un implant)
  • Décollement par anomalies du développement (persistance de la vascularisation fœtale, dysplasies vitréorétiniennes)
  • Décollements de rétine exsudatifs (maladie de Coats)

Les causes les plus fréquentes de décollement de rétine chez l’enfant sont les traumatismes et la myopie forte.

Maladie de COATS

C’est une maladie qui arrive surtout chez les garçons. Elle touche en général  un seul œil, sans cause retrouvée. Elle peut se révéler par une pupille blanche, une baisse de la vision ou un strabisme. Au fond d’œil, on aperçoit des anomalies vasculaires, responsables d’épanchements de liquide, pouvant aller jusqu’au décollement de rétine, voire à la perte de l’œil en l’absence de traitement. Celui-ci consiste à faire du laser qui détruira les anomalies vasculaires.

Cataracte congénitale

C’est l’opacification du cristallin. Elle peut survenir de manière soudaine ou s’intégrer dans certains syndromes. Le traitement consiste en l’ablation du cristallin. Lorsque les conditions anatomiques le permettent, on met en place un implant dans l’œil, qui restera à vie. Sinon, l’enfant devra porter une lentille de contact ou des lunettes très fortes. Après la chirurgie, la récupération visuelle est très largement dépendante de la rééducation, qui consiste à cacher l’œil sain par un patch sur la peau pour faire travailler l’œil opéré. Cette rééducation durera plusieurs années, jusqu’à l’âge de 8-10 ans.

Ectopie du cristallin

Il s’agit d’un déplacement du cristallin qui n’est plus rattaché à sa structure de soutien qu’est la zonule, entraînant des troubles de la vision et pouvant aller jusqu’à la chute du cristallin sur la rétine. Cette pathologie peut s’intégrer dans un syndrome de Marfanl. Le traitement est chirurgical et consiste en l’ablation du cristallin. 
Glaucome congénital.

C’est une pathologie très rare du nerf  optique qui est progressivement abîmé par une pression intra-oculaire trop forte, pouvant aboutir à une perte de la vision en l’absence de traitement. Les signes en sont de gros yeux (mégalocornée), un larmoiement, opacification de la cornée. Le traitement est en général chirurgical. Des collyres sont également utilisés dans les formes peu sévères. Dans les glaucomes rebelles, on peut également être amené à faire du laser.

Persistance de la vascularisation fœtale

Il s’agit d’une anomalie de développement de l’œil, qui garde des structures embryologiques qui auraient dû normalement disparaître à la fin de la grossesse. Il existe plusieurs formes, pouvant aller de la cataracte jusqu’au décollement de rétine. Le traitement et le pronostic visuel dépendent de la forme de la maladie.

Si vous souhaitez prendre un rendez-vous avec un spécialiste cliquez-ici.

Retour en haut
Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD