La myopie forte

Chez le patient myope fort le globe oculaire est anormalement long, ce qui implique de porter une correction optique d’une puissance supérieures à 5.5 Dioptries s’il s’agit de lunettes). Au-delà de ce problème réfractif, la myopie forte est une véritable maladie de la rétine où l’allongement progressif de la partie postérieure de l’œil pendant la vie adulte (où l’œil n’est normalement pas sensé grandir) va créer des dommages rétiniens et différents types de complications potentielles. 

La plus fréquente de ces complications consiste en la formation de vaisseaux anormaux sous la rétine, responsables d’une baisse d’acuité visuelle d’une tâche dans le champ visuel central ou encore de déformations. Elle peut survenir à tout âge, constituant d’ailleurs la première cause de vaisseaux anormaux chez les moins de 50 ans.

Comme dans la DLMA, les vaisseaux anormaux du myope fort se traitent par injections intravitréennes de produits luttant contre la prolifération des vaisseaux (anti VEGF) qui en ont fortement amélioré le pronostic.

D’autres types de complications surviennent parfois dans la myopie forte, certaines pouvant bénéficier d’une prise en charge chirurgicale (décollement de rétine par exemple).  La prévention du décollement de rétine par l’examen attentif de la périphérie rétinienne du fond d’œil doit être réalisée chaque année ou rapidement en cas de troubles visuels particuliers (mouches volantes, flashs).

Retour en haut
Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD