L’hypermétropie

L’hypermétropie est induite par une longueur axiale insuffisante (la distance entre la cornée et la rétine est trop courte par rapport à la distance de focalisation du couple cornée-cristallin).

L’image nette d’un objet éloigné se forme dans un plan situé derrière la rétine, de fait, ’image perçue est floue. Le degré d’hypermétropie exprimé en dioptrie correspond à la puissance du verre nécessaire à refocaliser l’image sur la rétine.

hypermetropie

Les hypermétropes « modérés » ont souvent bénéficié dans l’enfance d’une prescription de lunettes dites « de repos », qu’ils ne portaient que pour les devoirs ou regarder la télévision. L’hypermétropie modérée est souvent bien tolérée, et apparaît relativement tard, lors de l’installation de la presbytie. En effet, la puissance de l’effort accommodatif compensateur diminue, ne permettant plus au patient de voir net. 

La chirurgie réfractive cornéenne utilise le Laser Excimer pour induire un bombement de la partie centrale de la face antérieure de la cornée. La vision redeviendra nette sans effort accommodatif, et la fatigue visuelle pourra ainsi disparaître.

La correction de l'hypermétropie faible et moyenne est effectuée principalement par la technique du LASIK chez les patients non presbytes. En cas de présence d’une cataracte débutante, la chirurgie du cristallin avec pose d’implant multifocal peut être (en l’absence de contre indication) la technique la plus adaptée.

Si vous souhaitez prendre un rendez-vous avec un spécialiste de l'Institut Laser Vision, cliquez ici.

Retour en haut
Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD