Polypose naso-sinusienne

La polypose naso-sinusienne est une pathologie chronique et bénigne des sinus de la face. En France, elle touche 4% de la population générale. Le diagnostic est clinique et repose sur l’interrogatoire du patient et la fibroscopie des fosses nasales. Le traitement est médicamenteux et se compose de lavages de nez au sérum physiologique et d’une corticothérapie locale prolongée. Le traitement des facteurs associés (allergies aux pollens, asthme) permet d’améliorer les symptômes en particulier l’obstruction nasale et la perte d’odorat. Lorsque le recours trop fréquent à une corticothérapie par voie générale devient nécessaire pour diminuer les symptômes et que le traitement local devient inefficace, le chirurgien ORL peut décider après discussion avec le patient d’une chirurgie de réduction de ces polypes. Ce traitement chirurgical sera dans tous les cas suivi de la reprise du traitement local et d’une surveillance prolongée par le médecin ORL.

L’examen clinique

Il s’agit de réaliser par l’ORL en consultation une endoscopie des fosses nasales avec un fibroscope souple ou une optique rigide (cf Photo 1 et 2). Cet examen quasiment indolore (effectué avec ou sans anesthésie locale en fonction des patients) permet d’objectiver la présence et l’importance des polypes dans les fosses nasales.
Il est important que le patient consulte au moins une fois le pneumologue même en l’absence de symptômes respiratoires pour éliminer un asthme sous-jacent. Un bilan sanguin sera également demandé pour éliminer un terrain allergique.

Imagerie

Le médecin ORL demandera volontiers à un moment de l’histoire clinique de la polypose naso-sinusienne un scanner des sinus de la face sans injection de produit de contraste (cf photo 3). Cet examen est très utile pour apprécier l’extension de la maladie, apprécier l’anatomie des sinus (en particulier si une chirurgie est envisagée) et pour éliminer une autre pathologie (isolée ou associée à la polypose).

Le traitement

Le traitement médical est un traitement local et repose sur la réalisation quotidienne d’un lavage de nez au sérum physiologique suivi d’une pulvérisation de corticoïdes locaux. Des explications précises sur la réalisation du lavage de nez qui est une véritable douche nasale sont données. Le but du traitement est de nettoyer la muqueuse nasale et de permettre aux corticoïdes nasaux de réduire les polypes. Il s’agit d’un traitement prolongé que le patient doit suivre tous les jours pendant des années (voire souvent à vie). 

Les indications opératoires sont réservées aux formes qui évoluent mal alors que le patient a correctement pris son traitement médical. Dans ces cas, l’ORL sera amené d’abord à prescrire une cure de corticoïdes per os (comprimés à avaler). La chirurgie se discutera lorsque la polypose est trop importante, que les symptômes sont invalidants et que les corticoïdes ne fonctionnent pas ou doivent être prescrits de façon trop fréquente.

Surveillance

Que le patient ait été opéré ou pas, le traitement de fond repose sur les lavages de nez et les corticoïdes nasaux. La surveillance de l’efficacité et de la bonne tolérance du traitement sera appréciée  régulièrement en consultation. Le médecin ORL notera l’importance des symptômes et réalisera à nouveau une nasofibroscopie pour apprécier « la fonte » des polypes. Il sera toujours temps lors de ces consultations régulières de réadapter le traitement médical ou de proposer une intervention chirurgicale si les polypes sont trop importants et ne diminuent pas sous traitement médical.

Photo 1
fibroscope

Photo 2
nasofibroscopie

Photo 3 : coupes axiale et coronale de scanner des sinus dans le cadre d’une polypose naso-sinusienne.

nasofibroscopie2

Retour en haut
Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD