Aérateurs trans-tympaniques

Aérateurs trans-tympaniques de l’enfant : informations et recommandations :

Le but des aérateurs transtympaniques est d’aérer l’oreille, de façon artificielle à travers la membrane tympanique. On peut les appeler vulgairement « yoyo » ou « diabolos ».

La membrane tympanique ou tympan sépare l’oreille externe de l’oreille moyenne. L’oreille moyenne est une cavité creusée dans l’os temporal (la partie de cet os où se trouve l’oreille s’appelle le rocher), remplie d’air venant du nez à travers la trompe d’Eustache.

Aerateurs

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque la trompe d’Eustache ne fonctionne pas correctement, qu’il existe une otite séreuse (inflammation de l’oreille moyenne avec liquide occupant la cavité), ou qu’il existe des otites infectieuses purulentes à répétition ; le chirurgien ORL peut être amené à proposer de poser des aérateurs transtympaniques.

Aerateurs 2

Il existe plusieurs types d’aérateurs que le chirurgien choisira en fonction de la durée prévisionnelle du traitement et de ses habitudes.

La pose des aérateurs  se fait sous anesthésie générale de courte durée chez les enfants et s’accompagne  la plupart du temps de l’ablation des végétations adénoïdes afin de libérer la trompe d’Eustache et les fosses nasales. Cette intervention est réalisée en chirurgie ambulatoire.  Elle s’accompagne parfois de l’ablation des amygdales.

 

Aerateurs 3La pose se fait par le conduit auditif externe, le chirurgien réalise une incision de la membrane tympanique de quelques millimètres, la paracentèse. Cette petite incision permet de libérer le liquide derrière le tympan et si besoin de réaliser un prélèvement pour analyse bactériologique. Le chirurgien introduit alors l’aérateur. 

 

Recommandations :

L’eau ne pénètre pas au travers de l’aérateur sauf s’il s’agit d’eau savonneuse ou si la tête est immergée sous l’eau.

En pratique, la douche peut être prise normalement, la baignade est autorisée, il ne faut en revanche pas mettre la tête sous l’eau en particulier dans l’eau savonneuse du bain. Pour plus de sécurité, de nombreux articles de protection existent (bouchons, bandeaux), ils protègent des projections d’eau mais ne garantissent pas l’absence de pénétration d’eau en cas d’immersion de la tête.

Les voyages en avion ou en train et la montée en altitude ne sont pas interdits et ne seront pas douloureux puisque l’équilibre des pressions se fait au travers de l’aérateur.

 

 

Retour en haut
Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD