[PRESSE] AVC, comment gagner la course contre la montre ?

  • mardi, 22 octobre 2019 16:01
[PRESSE] AVC, comment gagner la course contre la montre ?

Avec plus de 1 000 patients/an pris en charge en situation d’urgence pour un AVC et près de 400 thrombectomies mécaniques effectuées chaque année, la Fondation Adolphe de Rothschild figure parmi les hôpitaux leaders en Europe dans ce domaine.

Pour l’AVC, chaque minute compte.

On estime en effet que 2 millions de neurones meurent par minute et que chaque demi-heure perdue représente 20% de séquelles supplémentaires. L’enjeu est véritablement de sauver la vie et le cerveau des patients.

Pour ce faire, la Fondation Adolphe de Rothschild a organisé le parcours spatial et médical en urgence pour qu’en moins de 30 minutes, le patient ait un examen clinique, une IRM cérébrale, la pose du diagnostic et la mise en route du traitement (thrombolyse associée ou non à la thrombectomie).

Malheureusement, ces traitements sont efficaces pour trop peu de patients, seulement 15% des patients victimes d’un AVC sont éligibles à la thrombolyse et 5% à la thrombectomie. C’est pourquoi la recherche constitue une source importante d’espoir pour les quelque 140 000 français victimes chaque année d’un AVC. Avec le projet de recherche « BOOSTER » lancé en 2019, l’enjeu des équipes de recherche de la Fondation est de pouvoir proposer d’ici 5 ans, une prise en charge la plus proche possible du patient associée à un traitement plus rapide, plus efficace et mieux toléré : c’est l’émergence de la médecine personnalisée de l’AVC.

Rapidité de la prise en charge : toutes les compétences et les plateaux techniques sur un même site

Chaque jour, à la Fondation, 3 personnes sont prises en charge en urgence pour un AVC 1

La Fondation Adolphe de Rothschild est l’un des leaders français de la prise en charge médicale, de la formation et de la recherche sur la phase aiguë des AVC. Situées sur un même lieu, à quelques mètres de distance, des équipes expertes et complémentaires (imagerie, anesthésie-réanimation, neurochirurgie, NRI, neurovasculaire et paramédicaux) interviennent avec rapidité pour proposer à chaque patient, une prise en charge personnalisée d’excellence de la phase aiguë à la phase post-AVC en Unité NeuroVasculaire (UNV). C’est grâce à une réorganisation médicale et spatiale, que le temps est compressé au maximum pour permettre une réduction des déplacements au sein de l’hôpital.

Le Dr Michael Obadia, neurologue, chef de l’Unité Neurovasculaire de la Fondation A. de Rothschild détaille cette procédure millimétrée :

« Nous pratiquons l’examen clinique sur place, puis très rapidement ensuite l’IRM cérébrale qui permet de confirmer l’AVC, sa localisation, la grosseur du caillot et de préciser l’heure de survenue de l’AVC. Si un diagnostic d’AVC ischémique est posé (80% des cas) et que le patient est arrivé moins de 4h30 après son AVC, la thrombolyse peut être administrée au patient moins de 30 minutes après son admission en urgence. »

DONNES CLEFS DE L'AVC EN FRANCE

  • + 140 000 victimes d’AVC / an en France dont 32 000 Accidents Ischémiques Transitoires (AIT)
  • 80% des AVC sont ischémiques et 20% sont hémorragiques
  • 1 personne fait un AVC toutes les 4 minutes
  • 1 personne sur 6 aura un AVC dans sa vie
  • 1/3 des victimes gardent un handicap
  • 30% de mortalité à 1 an
  • 1ère cause de handicap acquis de l’adulte
  • 2ème cause de démence
  • 1ère cause de mortalité chez les femmes, avant le cancer du sein

Recherche et formation à la Fondation A. de Rothschild : une dynamique innovationnelle

Le Projet BOOSTER*

Piloté par le Pr Mikael Mazighi, neurologue à la Fondation A. de Rothschild et à l’Hôpital Lariboisière, le consortium BOOSTER se donne 5 ans pour faire émerger une médecine personnalisée des AVC en situation d'urgence.

BOOSTER sera basé sur la signature unique du caillot de chaque patient avec :

  • des stratégies diagnostiques biologiques et technologiques de la présence et résistance du caillot,
  • une stratification des patients grâce une prédiction (deep learning) de la réponse aux traitements en fonction des caractéristiques biologiques et radiologiques du caillot,
  • des médicaments et dispositifs innovants pour dissoudre ou capturer le caillot.

La start-up BaseCamp Vascular 

Navigation endovasculaire robotique : invention d’un nouveau dispositif de stent connecté par Basecamp Vascular.
A l’initiative de l’équipe du Dr Raphaël Blanc et le laboratoire des systèmes intelligents de robotique (ISIR) de la Sorbonne Université, cette nouvelle technologie est née du constat que les cathéters utilisés pour les procédures vasculaires interventionnelles sont, de par leur longueur et leur souplesse, peu contrôlables.
Leur manipulation engendre des pertes de temps liés aux besoins de précision, aux difficultés de progression vers la zone cible et aux contraintes de sécurité associées au geste.

 

1 En 2018, 1062 personnes ont été prises en charge pour un AVC à la Fondation

*BOOSTER : Brain clOt persOnalized therapeutic Strategies for sTroke Emergent Reperfusion

A propos de la Fondation Adolphe de Rothschild : situé au cœur du 19ème arrondissement de Paris, cet hôpital universitaire créé en 1905 est spécialisé dans toutes les pathologies de la tête et du cou des adultes et des enfants. Cet établissement de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC) propose une prise en charge d’excellence en secteur 1 et assure, chaque année, plus de 400 000 consultations et actes techniques. Disposant de plateaux techniques de dernière génération et d’experts reconnus au niveau mondial, les services de la Fondation apparaissent régulièrement en tête des classements des meilleurs hôpitaux français. Assurant le continuum soins, recherche et formation, la Fondation pilote plus de 150 études de recherche clinique, publie plus de 200 articles scientifiques par an et forme chaque année près de 700 étudiants.  Reconnue d’utilité publique, la Fondation est habilitée à recevoir des dons et des legs.  Pour plus d’information : www.for.paris

Contacts presse 

Fondation A. de Rothschild, Emmanuelle Le Roy, tel. :  01 48 03 67 51, e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LJ Communication : Maryam De Kuyper - Anne-Laure Brisseau, tel. : 01 45 03 89 94 - 01 45 03 50 36,
e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléchargez le dossier de presse

Plus dans cette catégorie :

Retour en haut

Recherche :

Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD