Santé visuelle : Journée d’action en faveur d’enfants défavorisés

  • lundi, 14 décembre 2015 10:15

 

La Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild et Vision For Life, le fonds caritatif d’Essilor, s’engagent dans un partenariat à long terme à Paris pour des actions de santé visuelle en faveur d’enfants défavorisés.

Les troubles visuels affectent particulièrement les personnes les plus démunies de la société qui ont souvent peu de possibilités d’accès aux soins de la vue. La Fondation Rothschild a ouvert en France, début octobre 2015, le premier centre en ophtalmologie ouvert à tous.

 Le Centre de Santé Edmond de Rothschild a pour objectif de traiter 45 000 patients par an, et parmi eux un certain nombre de patients vivant dans une situation d’extrême précarité et pouvant bénéficier d’aide grâce à la création d’un régime particulier.

Vision for Life, le fonds caritatif d’Essilor, a travaillé avec la Fondation Rothschild pour mettre en place une solution durable apportant des soins visuels de qualité. Dans le cadre de ce nouveau partenariat, les personnes dans le besoin auront la possibilité de se rendre au Centre ophtalmologique de la Fondation deux matinées par semaine et plus de quatre week-ends dans l’année afin de bénéficier d’une consultation ophtalmique, de soins et d’un équipement visuel adapté. L’initiative devrait permettre d’apporter chaque année des soins visuels à plus de 4 000 personnes.

La Fondation A.de Rothschild et Essilor ont  célébré le lancement de ce partenariat, le 21 novembre dernier.

Des volontaires, des ophtalmologistes et des opticiens étaient sur place pour accueillir plus de 60 enfants. La plupart d’entre eux ont bénéficié pour la première fois d’un examen de la vue. Chaque personne avait été invitée par le Samu Social de Paris, organisation humanitaire et partenaire d’Essilor. Les enfants ayant besoin d’une correction visuelle ont reçu, ou recevront, un équipement optique fourni par Vision for Life.

La déficience visuelle est encore un handicap majeur en France où il est estimé qu’un million d’enfants ne bénéficient pas encore d’une correction de la vue en raison de problèmes d’accès aux soins visuels. Le diagnostic tardif des problèmes de la vision est à l’origine de 30% des échecs scolaires à l’école primaire.

 
 

Plus dans cette catégorie :

Retour en haut

Recherche :

Retour en haut de page
Site conçu et réalisé par TILD